Que faire devant une dent qui pousse de travers ?

Lorsqu’elles grandissent, les dents adoptent une position qui reflète les pressions qu’elles subissent dans les trois directions de l’espace dans lesquelles elles sont contenues. Les dents subissent naturellement les contraintes exercées par les mouvements de la langue mais aussi des lèvres qui vont les arranger selon une courbe qui est appelée “courbe d’arcade” d’ou l’apparition des dents de travers. Un équilibre de la pression dans la bouche est défini par un bon alignement dentaire et une bonne occlusion.

Le risque de la succion de pouce, sucette, bouteille

Aujourd’hui, aucun parent ne sait que la succion du pouce est préjudiciable au bon alignement des dents. Un enfant qui suce violemment son pouce exercera une pression énorme sur toute sa bouche. Ce qui inclut que les incisives supérieures se courbent vers l’avant, que les incisives inférieures se penchent en arrière, que le palais s’agrandisse, que la langue soit repoussée, que la mâchoire inférieure soit repoussée et décalée latéralement pendant la fermeture de la bouche…

En résumé, les déformations dentaires qui résultent des pressions anormales exercées par le pouce entraînent une réduction de la largeur des mâchoires, et l’obliquité des dents qui manquent alors d’espace sur les bases osseuses. De même, la présence de la tétine dans la bouche en sucette ou en bouteille perturbe l’harmonie des muscles buccaux, en particulier les gestes linguaux.

Quand faut-il s’inquiéter d’une dent de travers chez un enfant ?

Il n’est pas normal qu’un enfant de 15 ans ait toujours des dents de lait. Attendre si longtemps est préjudiciable non seulement pour leurs soins, mais aussi financièrement puisque le remboursement de tous ces traitements par l’assurance maladie se termine aux 16 ans de l’enfant.

Le délai entre la perte naturelle de deux dents de lait symétriques ne doit pas dépasser 8 mois. Au-delà, il faut sérieusement emmener votre enfant chez le dentiste et demander son avis.

Comment traiter une dent de travers ?

Le dépistage d’une dent incluse se fait au moyen d’une radiographie panoramique, entre 6 et 8 ans. Cela tombe juste au moment où les premières dents définitives sont censées apparaître. La radio permet ainsi au dentiste de s’assurer que les axes d’éruption des dents soient corrects et que les germes aient une forme normale.

Outre l’aspect disgracieux de l’absence d’incisive, l’inclusion de ce type de dent peut avoir des répercussions au niveau de la parole. En effet, la langue va inévitablement se coincer dans le trou laissé par la dent manquante et provoquer une prononciation défectueuse. Ce qui, dans les cas les plus graves, peut nécessiter une thérapie de la parole.

Comment une dent de travers peut elle être traitée ?

Le traitement d’une inclusion dentaire dépend de la forme de la dent qui pousse de travers mais aussi de plusieurs paramètres à prendre en compte comme la présence d’obstacles au trajet d’éruption, les kystes, les déformations de la dent incluses…

Il est donc essentiel de faire des radios et d’obtenir une localisation précise de la dent et de sa racine. Le traitement consiste alors à créer l’espace nécessaire à la poussée dentaire et, si besoin, à dessiner la dent.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: